Architecture d'Amsterdam

La ville d’Amsterdam, quadrillée de plus de 100 kilomètres de canaux, se voit régulièrement appelée « la Venise du Nord ». Ses trois principaux canaux - le Herengracht, le Keizersgracht et le Prinsengracht - ont été creusés au 17ème siècle, pendant l’Âge d’Or des Pays-Bas, et constituent des cercles concentriques autour du centre-ville. Ils font aujourd’hui partie de ce qu’on appelle la « Grachtengordel », la ceinture de canaux.  Tout le long de ce réseau s’élèvent plus de 1500 édifices monumentaux qui figurent, depuis 2010, sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. L’Hôtel Ambassade en possède 12 d’entre eux, situés sur la rive du Herengracht et du Singel.

Les maisons en bordure de canal sont généralement étroites (pas plus de 10 m de large), hautes et profondes, et se caractérisent par de hautes et étroites fenêtres, des pignons décoratifs et des escaliers très étroits. Elles étaient habitées par de riches marchands, des financiers, des artisans, des médecins, des avocats, des politiciens et des artistes. On distingue différents modèles de pignons: des pignons à redents, en pointe aplatie, à goulot, en cloche ou à corniche. En raison du risque d’inondation, la porte d’entrée se trouve parfois en hauteur et est accessible par quelques marches.

Les maisons de canal disposaient d’une cave et d’un grenier où entreposer les marchandises. Un dispositif composé d'une poutre ou d'un système de poulie était installé à hauteur du grenier pour hisser les précieuses marchandises telles que des épices, du coton ou des matières plus lourdes comme le cacao. Ces poulies sont encore utilisées de nos jours pour le déménagement de meubles.

Lors de votre séjour chez nous, vous trouverez en outre dans votre chambre d’hôtel une description plus détaillée de la maison dans laquelle se trouve votre chambre.